Tous les articles par admin

Séance mensuelle : 18/09/2017

Les séances de la Société archéologique et historique du Limousin se tiendront désormais dans l’amphithéâtre Georges Emmanuel Clancier de la BFM.

La prochaine réunion aura lieu lundi 18 septembre, de 18 à 20 heures. Elle sera consacrée à des bâtiments emblématiques de Limoges qui vont connaître de profondes évolutions.

Dans la suite logique des Journées du patrimoine, les deux communications inscrites à l’ordre du jour permettront de découvrir l’ancienne École-normale d’institutrices, œuvre de l’architecte Jules Tixier, et le Présidial qui recèle l’un des tout premiers exemples français de prison cellulaire.

 

Programme :

  • Actualité de l’archéologie et du patrimoine
  • Pascal Texier : Histoire de lieu de justice à Limoges – Le Présidial
  • Pascal Plas : L’ancienne École-normale d’institutrices

 

La séance est ouverte aux membres de la Société, ainsi qu’à toutes les personnes intéressées.

 

Séance foraine, Panazol : 26/06/2017

La séance foraine de la SAHL aura lieu le 27 juin 2017 à Panazol.

  • 17 h, visite commentée de l’église et de son mobilier par Évelyne Proust
  • 18 h 45, dîner au restaurant du Golf de la Porcelaine

 

  • 20 h 45, séance foraine (salle Jean Cocteau, rue de la Beausserie)

Mot d’accueil par M. le maire

Pascal Texier : Présentation de la SAHL

    • Jean François Boyer : Panazol , des origines carolingiennes ?
    • Pascal Plas : L’école d’expérience de la Société d’Agriculture au domaine de Cordelas (1760-1761)
    • Eugène Chantareau : Jean-Baptiste Nanot, un maire au long cours
    • Paul Colmar et Pascal Texier : Panazol à travers les cartes postales et les photographies anciennes

 

 

 

Conférence d’Eric Sparhubert : L’abbatiale du Sauveur de Saint-Martial de Limoges, un monument de l’art roman

Lundi 12 juin 2017 à 20 heures
à l’Opéra de Limoges

L’abbatiale du Sauveur de Saint-Martial de Limoges,
un monument de l’art roman

Conférence
par Eric Sparhubert

Maître de Conférences, Histoire de l’art ancien et médiéval
Université de Limoges, chercheur associé au CRIHAM EA 4270

Organisée par la Ville de Limoges

 

73e congrès de la Fédération des Sociétés savantes du centre de la France

73e congrès de la Fédération des Sociétés savantes
du centre de la France

Guéret, 20-21 mai 2017

MARCHES, LIMITES, FRONTIÈRES EN FRANCE CENTRALE

En raison d’un nombre de places limité, l’inscription est nécessaire,
une fiche d’inscription sera fournie sur demande

SAMEDI 20 MAI

À partir de 8 h : Accueil des congressistes, remise des badges et de la documentation, petit en-cas du matin (Espace domotique, en bordure du lycée Jean-Favard, route de Courtille, face au plan d’eau).

9 h : Ouverture du congrès.

9 h 20 : Début des communications. Présidence de M. Christian Roth, président de la Fédération.

  • 9 h 20-9 h 40 : Michel Manville, Hommes et espace : la limite en question.
  • 9 h 40-10 h : Quentin Choffel, Pascal Bartout, Laurent Touchard, La Ramade, un étang frontière aux marges de la retenue de Bort-les-Orgues mais au cœur des problématiques environnementales. 
  • 10 h-10 h 20 : Martine Tandeau de Marsac, La vigne à Saint-Léonard-de-Noblat : limites dans le temps et sur le territoire.
  • 10 h 20-10 h 30  : Discussion.

10 h 30-11 h : Pause.

11h : Reprise de la séance de communications.

  • 11 h-11h 20  : Sophie Krausz : Trois modèles de formation des territoires du Néolithique à la fin de l’âge du Fer dans le centre de la France (5000-50 a.C.).
  • 11 h 20-11 h 40  : Patrick Léger : L’origine de frontières entre pays lémovice, biturige et arverne dans l’actuel espace géographique du département de la Creuse.
  • 11 h 40-12 h  : Richard Jonvel, Philippe Racinet : Le site castral de La Tour-Saint-Austrille.
  • 12 h-12 h 20  : Guylaine Brun-Trigaud : La Marche : frontière et carrefour dans l’espace linguistique du domaine gallo-roman.
  • 12 h 20-12 h30  : Discussion.

12 h 40 : Repas pris en commun au restaurant« Le Divino », au bord du plan d’eau de Courtille, à 200 m de l’Espace domotique. Pour les auteurs de communications, ce repas est pris en charge par la SSNAHC.

14 h 30 : Deuxième séance de communications. Présidence de M. Christian Vigouroux, président de section au Conseil d’État, membre de la SSNAHC.

  • 14 h 30-14 h 50  : Jean-Pierre Surrault,Le Bas-Berry (Indre actuelle) entre France d’oc et France d’oïl : essai de délimitation d’une frontière culturelle ( XVIe- XIXe siècles)
  • 14 h 50-15 h 10  : Noëlle Bertrand, Une frontière dans les pacages de Naillat en 1597
  • 15 h 10-15 h 30  : Samuel Gibiat, De la Combraille aux Combrailles, ou la résilience d’une identité territoriale de marches
  • 15 h 30-15h 50  : Daniel Dayen, Les suppressions de communes dans la Creuse (1806-1848) : procédure, adhésions et résistances
  • 15 h 50-16 h : Discussion.

16 h-16 h 30 : Pause

16 h 30 : Reprise de la séance de communications

  • 16 h 30-16 h 50  : Pierre Pajot, Le projet de loi Clémentel de 1919 : Un projet d’organisation administrative de la France. Quel avenir pour le centre de la France ?
  • 16 h 50-17 h 10  : Didier Dubant, Le département de l’Indre pendant la Seconde Guerre mondiale : une zone de repli, une marche, ou une zone frontière ?
  • 17 h 10-17 h 30  : Philippe Goldman, Du centre de la France à la périphérie de la région Centre

17 h 40-18 h  : Clôture de la journée de communications.

18 h  : Départ en voitures personnelles pour la Bibliothèque multimédia du Grand Guéret, 8 avenue Fayolle, siège de la SSNAHC.

18h 30 : Vin d’honneur offert par l’intercommunalité du Grand Guéret.

DIMANCHE 21 MAI

EXCURSION

9 h 30 : Visite commentée du musée de Guéret.

11h 30 : Départ de Guéret.

12 h 15 : Repas.

14 h 30 : Visite de la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson (Patrimoine mondial immatériel de l’Unesco). Retour à Guéret, arrivée prévue pour 18 heures.

 

Séance mensuelle : 25/04/2017

La prochaine séance aura lieu, à 18 h, à la Faculté de Droit et des Sciences économiques (site du Forum, derrière la BFM), salle B 317

25 avril 2017

  • Actualité bibliographique
  • Patrice Conte : « Bilan des recherches archéologiques de terrain en Haute-Vienne 2015 et 2016 – I – Moyen-Âge et Temps modernes »
  • Pascal Texier : « Le comte Alexeïeff,  grand maître de la Cour de l’empereur de Russie et membre de la SAHL »

 

2016 : une année d’activités

Rapport Moral 2016

L’année 2016, 170année d’existence de la Société, a été marquée par le lancement d’un certain nombre de chantiers permettant d’actualiser le fonctionnement de notre association.

Séances mensuelles

  • Les 5 premières séances mensuelles se sont déroulées dans le petit auditorium de la BFM, généreusement mis à notre disposition par la ville de Limoges. Malheureusement, le durcissement des règles liées à l’état d’urgence n’a pas permis de maintenir cet accueil. C’est donc la Faculté de droit et des sciences économiques qui a bien voulu prendre le relais, son doyen, Mr Damien Roets, acceptant de mettre à notre disposition une salle pour tenir nos réunions. Il ne peut s’agir que d’une solution transitoire et la recherche d’un nouveau lieu d’accueil se poursuit, d’autant que l’accroissement du nombre des auditeurs, alors qu’aucune mesure de publicité n’a été réalisée en dehors de nos membres, oblige à rechercher un espace plus vaste.
  • Les séances ont regroupé 35 sociétaires, en moyenne, qui ont écouté 24 communications présentées par 17 conférenciers différents.
  • Avec l’aide de Nicole Raynaud, la Séance foraine a été organisée à Val-d’Issoire ce qui a permis de découvrir les deux anciennes communes de Mézières-sur-Issoire et de Bussière-Boffy. Nicole Raynaud a présenté l’église et les maisons anciennes de Bussière-Boffy, puis Évelyne Proust a fait de même avec l’église de Mézières. La séance de communication s’est déroulée devant un public nombreux et a permis d’aborder l’histoire des deux communes en longue durée, de l’Antiquité à la période contemporaine.

Collections

  • Les collections de la Société archéologique sont actuellement réparties en trois lieux principaux : les Archives départementales de la Haute-Vienne conservent les archives et les manuscrits de la société ainsi que sa bibliothèque, tandis que les collections archéologiques et les objets divers sont déposés, pour partie, au musée Adrien Dubouché et pour partie au Musée des Beaux-Arts. Après concertation avec les deux conservatrices, il a été décidé de déposer au Musée des Beaux-Arts l’ensemble des objets actuellement déposés au musée national ; étant entendu que les objets et documents pouvant présenter un intérêt pour le musée Adrien Dubouché y seront déposés ; une convention spécifique sera rédigée à cet effet. L’objectif étant d’assurer une cohérence des fonds ainsi que l’optimisation de leurs conditions de conservation et de communication au public.

Publication

  • Le tome 144 du bulletin a été publié avec retard, car il a fallu reconstituer toute la chaîne éditoriale, à la suite de la disparition de Jean Perrier. Riche de plus de 300 pages, il comporte un dossier consacré à Vicq-sur-Breuil où s’était tenue la séance foraine de l’année précédente.
  • Afin de diminuer le coût représenté par l’édition de ce volume, il a été décidé de passer en édition numérique ce qui nécessitera de faire évoluer légèrement le format et la mise en page de l’ouvrage : l’objectif étant d’en rendre la consultation plus attrayante, sans revenir sur les qualités de fonds et d’impression indispensable au maintien de la bonne tenue scientifique et de la renommée de notre publication.
  • En complément, 10 numéros de la lettre d’information ont été réalisés et distribués aux membres disposant d’un courriel.
  • La campagne de déstockage des anciens bulletins postérieurs à 1939 a été lancée auprès des membres à jour de leur cotisation ; ses premiers résultats sont particulièrement encourageants.

Expertises

  • Comme les années précédentes la Société archéologique et historique du Limousin a été sollicitée par de nombreux chercheurs en quête d’informations sur l’histoire et l’archéologie du Limousin.
  • La bibliothèque des avocats qui doit quitter les lieux qu’elle occupait dans le palais de justice a fait l’objet d’un rapide inventaire. Le travail a porté en priorité sur les ouvrages que les avocats ne souhaitent pas conserver. L’inventaire a permis de réaliser environ 250 notices concernant des ouvrages ou des périodiques juridiques essentiellement publiés au XIXe siècle. Il n’y a pas de véritables raretés dans cette première partie du fonds, mais le recueil des ex-libris permet d’avoir des informations sur les ouvrages que certains avocats ont données à l’Ordre, notamment Albin et Mounier.
  • La SAHL s’est associée à la campagne lancée par RHL pour que la nouvelle région utilise le terme Aquitaine pour sa dénomination. Plusieurs de ses membres ont participé aux réunions d’information et aux actions de communication organisées cet effet
  • Le président de la Société a été nommé, par le préfet de la Région Nouvelle-Aquitaine, comme l’un des trois représentants du monde associatif pour participer aux travaux de la Commission régionale du patrimoine et des sites (CRPS). Au cours de l’année 2016, la Société a été ainsi représentée aux 9 réunions de la CRPS, toutes sections confondues (plénières, commission permanente et section de recours), organisées à Bordeaux, Poitiers, Angoulême et Limoges.
  • La Société a également participé à la traditionnelle réunion du comité consultatif du patrimoine historique et archéologique de la ville de Limoges.
  • Par ailleurs, plusieurs membres de la Société archéologique ont participé aux réunions du comité scientifique mis en place par la ville de Limoges dans le cadre des fouilles de l’abbaye Saint-Martial. Elle a été appelée à faire part de son inquiétude sur certaines propositions de mise en valeur qui ne lui paraissent pas respectueuses de l’intégrité des vestiges et peu aptes à rendre compte de l’intérêt majeur du site dans l’histoire de l’art et de la culture de l’Europe médiévale. Il serait véritablement dommage que Limoges laisse ainsi passer un élément patrimonial exceptionnel et susceptible d’être le support d’une véritable valorisation touristique et économique.

De même, la Société s’est inquiétée de l’absence de protection physique des vestiges à l’issue de la dernière campagne de fouilles, des protections n’ont finalement été mises en place qu’après la période de gel.

Séance mensuelle : 28 mars 2017

La prochaine séance aura lieu, à 18 h, à la Faculté de Droit et des Sciences économiques (site du Forum, derrière la BFM), salle B 317

28 mars 2017
Assemblée générale – élection triennale

  • Rapport moral
  • Rapport financier
  • Élection triennale

Séance ordinaire

  • Pascal Texier : « Adémar de Chabannes et la communauté juive de Limoges (première moitié du XIe siècle) »

 

 

 

Conférence : « Saint-Martial de Limoges, l’abbatiale romane du Sauveur »

Haute-Vienne romane et gothique
L’âge d’or de son architecture

La Société française d’archéologie sera présente au 7e forum de l’histoire du Limousin le vendredi 24 mars 2017. À cette occasion elle présentera officiellement le volume du Congrès archéologique consacré au département de la Haute-Vienne et sa vice-présidente, Éliane Vergnolle, donnera une conférence à 15 heures : « Saint-Martial de Limoges, l’abbatiale romane du Sauveur »