Tous les articles par admin

181e Congrès archéologique de France. Creuse

Avec la tenue d’un congrès archéologique dans le département de la Creuse s’achève une trilogie limousine
amorcée en Corrèze (2005) et poursuivie en Haute-Vienne (2014). C’est un événement : la SFA n’était pas venue
en Creuse depuis…le congrès archéologique de Limoges, en 1921 ! Les sociétaires n’avaient alors visité que
quelques monuments (l’hôtel des Moneyroux à Guéret, les églises d’Ahun, du Moutier d’Ahun, de La Souterraine
et de Bénévent-l’Abbaye).
Entre temps, la connaissance du patrimoine creusois a été profondément renouvelée par une recherche
dynamique, portée tant par les travaux tant universitaires des sociétés savantes. On perçoit désormais mieux la
position très particulière de cette région de la Marche limousine, située à la limite septentrionale du Massif
central, hérissée de puissants châteaux et d’une multitude de manoirs, pour la plupart d’entre eux édifiés à la fin
du Moyen Âge et à l’aube de la Renaissance.
Comme le Limousin dans son ensemble, la Marche fut une terre d’évangélisation précoce et d’intense occupation
érémitique et monastique. Aux XIe et XIIe siècles, la concurrence entre moines bénédictins et chanoines
réguliers suscita une efflorescence architecturale dont témoignent des églises comptant parmi les chefs
d’œuvre de l’époque romane tandis que les nombreuses chapelles templières ou hospitalières qui nous sont
parvenues traduisent le rôle joué par les ordres militaires au cours des siècles suivants.
Devant une telle richesse, faire un choix s’est avéré difficile. Souvent, ce sont les distances et les difficultés de
circulation ou d’accès qui ont conduit à écarter du programme tel ou tel site, comme Bourganeuf, ville située à la
limite de la Haute-Vienne, ou le château de Crozant, dont les ruines – qui ont inspiré tant de peintres – dominent
une boucle de la Creuse, aux confins du Berry. Ce sont également des raisons logistiques qui nous ont conduit à
choisir Aubusson comme centre du congrès plutôt que Guéret, capitale historique du comté de la Marche – mais
ce choix permettra de découvrir un autre aspect du patrimoine creusois : la production de tapisseries.

Programme –  Modalité d’inscriptionBulletin d’inscription

Réunion mensuelle : 22 février 2022

Séance mensuelle

22 février 2022, 18h.

Archives départementales de la Haute-Vienne
(Salle de conférences )

  • Martine Larigauderie-Beyjaud, « Les Vayssières, le site des miracles de la Vita d’Étienne de Muret  entre catharisme et rebellions ».
  • Yves Delassis, « La tête sculptée de l’église de   La-Roche-l’Abeille,  un élément de la mise au tombeau de l’église des Salles-Lavauguyon ? »
  • Alain Dionnet : « Acquisitions du musée des Beaux-arts ».

Pass vaccinal et port du masque

 

Conférence : Saint-Martial de Limoges

Limoges, 30 novembre, 18h, BFM,  auditorium Clancier

 

Conférence d’Eliane Vergnolle

« Saint-Martial de Limoges.
La mémoire des saints et la création architecturale au XIe siècle »

  

Éliane Vergnolle est professeur honoraire des Universités et membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Les recherches qu’elle a menées depuis plus de trente ans sur l’architecture religieuse à l’époque romane ont largement contribué à renouveler notre vision du sujet (L’art roman en France, Paris, Flammarion, 1992) notamment à travers l’étude de quelques monuments majeurs du XIe siècle (Saint-Benoît-sur-Loire, Saint-Martial de Limoges, Sainte-Foy de Conques).

Entrée libre
Dans le respect des consignes sanitaires,
Passe sanitaire et port du masque obligatoires
pendant toute la durée de la séance.

 

Réunion mensuelle : 30 novembre 2021

Les investigations archéologiques liées au réaménagement de la place de la République, à Limoges, ont révélé une partie importante de l’abbatiale de Saint-Martial. Le caractère spectaculaire des vestiges conservés en élévation parfois sur plus de trois mètres, mais surtout leur grande qualité architecturale et les éléments de datation que la fouille a permis d’établir, concourent à en faire l’une des découvertes les plus significatives pour l’archéologie médiévale limousine de ces cinquante dernières années. Mais qu’elle en est la place dans le paysage architectural français et européen au moment où naît et se développe l’art roman ? C’est à cette question que sera consacrée la réunion du mardi 30 novembre 2021 (BFM, auditorium Clancier, 18 h).

  • Présentation des actes du colloque Saint-Martial de Limoges. Millénaire de l’abbatiale romane (1018-2018), organisé par la Société française d’archéologie, la Société archéologique et historique du Limousin et l’Université de Limoges.
  • Conférence d’Éliane Vergnolle (professeur honoraire des Universités et membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres) : « Saint-Martial de Limoges. La mémoire des saints et la création architecturale au XIe siècle »

Entrée libre

Dans le respect des consignes sanitaires,

Passe sanitaire et port du masque obligatoires pendant toute la durée de la séance.

Réunion mensuelle : 26 octobre 2021

La prochaine réunion aura lieu le mardi 26 octobre 2021 à la BFM
(auditorium Clancier), à 18 h, avec l’ordre du jour suivant :

• Actualités archéologiques et patrimoniales.
• Yves DELASSIS : Une tête sculptée conservée à l’église de La Roche-l’Abeille.
• Pascal TEXIER : En marge de la Commune, Jules Naute et La défense républicaine du département de la Haute-Vienne.

Dans le respect des consignes sanitaires, passe sanitaire et port du masque obligatoires pendant toute la durée de la séance.

Réunion mensuelle : 29 juin 2021

Séances mensuelles

La prochaine réunion aura lieu le mardi à la BFM (auditorium Clancier), à 18 h.
avec l’ordre du jour suivant :

  • Assemblée générale ordinaire :

Rapport moral.

Rapport financier.

Motions diverses.

  • Séance ordinaire :

Actualités archéologiques et patrimoniales.

Pascal Texier : « Père Ubu » à Limoges et autres curiosités littéraires limougeaudes.

Réunion mensuelle : 25 mai 2021

Visioconférence organisée par
la Société archéologique et historique du Limousin

En attendant de pouvoir reprendre ses activités publiques, la Société archéologique et historique du Limousin organise une visioconférence le mardi 25 mai 2021 à 18 h :

Gilles de Blignères:
Émery Boysse, ligueur, pilleur et menteur, un singulier marchand de la Cité de Limoges (1581).

 L’inscription préalable par courrier électronique (sahl@sahlim.fr) est nécessaire pour recevoir un lien de connexion.